Gymn'Alsace

Note de lecture : Les années vertes de Philippe Lutz

156

Nous sommes fin des années 1970, Gilles et prof de français, son épouse Anne prépare ses examens. Lors d’une ballade dans les Vosges, ils tombent amoureux d’une vallée et d’un village et décident de quitter Strasbourg pour s’installer à la campagne. Ils rachètent l’ancien bistrot laissé à l’abandon, pour le restaurer et y habiter. Gilles et Anne font la connaissance des villageois et des paysans alentour, notamment Alex, éleveur de moutons qui sort des pratiques habituelles pour des postures plus naturelles. Alex est rejoint par sa sœur Laura, artiste peintre qui cherche un lieu de création, puis Vincent, un peu charpentier, un peu menuisier, un peu artisan compagnon, un peu routard. Mais Alex à une obsession ; «  la bête », la « machine »….
En effet lors de leurs explorations, les amis vont découvrir que dans certains endroits de la forêt sont installées d’impressionnantes machines destinées au forage des sols. On apprendra qu’il s’agit de recherches d’uranium en prévision d’une exploitation industrielle futur. En dehors du maire, des élus et de la préfecture, personne n’est au courant. Rejoint par plusieurs personnes, paysans, propriétaire terriens, artisans, militants ou simple habitants, ils vont créer une association de défense.
Le roman nous conte les aventures de ces personnages, leurs relations, leur rencontres, leurs amours et désamours sur fond de premiers combats écologiques. « Nucléaire non merci », les marguerites fleurissent sur les voitures et le lecteur, au fur et à mesure de sa lecture se voit en pantalon pattes d’éléphants, cheveux longs, robe gitane et colliers de fleurs. Adorablement « vintage », «  Les années vertes » nous transporte dans ces années post 68, où les consciences s’éveillaient à l’écologie, ou le retour à la terre devenait une mode, ou le Larzac était d’actualité. Mais dépassant la nostalgie et les ambiances un peu utopiques, le roman nous jette à la figure la réalité de maintenant. L’écologie n’est plus une mode propres à certains, mais un sujet s’imposant à tous avec urgence pour une modification complète de nos sociétés.
La situation des années 2020 en fantastique écho aux années 1970…
« Les années vertes » un adorable roman, très humain qui met en scène des personnages attachants, un peu rock and roll, qui n’est pas militant mais qui fait passer les bons messages, audibles par tous.

Médiapop - 18€

Dominique - Librairie Ehrengarth - Strasbourg

Logo rond bordure transparente 500x500Ce site Internet contient des images représentant des corps nus.

De ce fait, il est strictement interdit aux personnes mineures !

Je suis mineur-e, je quitte le site